Preeta Samarasan : sensations de Malaisie…

Sylvie Bouchard

Documentaliste

2 réponses

  1. Içi…. Si vous trouvez que l’éducation coûte cher, essayez l’ignorance.
    *Citations de Abraham Lincoln* …/…

    Revisitée par Harlem Désir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Harlem_D%C3%A9sir

    sic : “l’école n’est pas un cout mais un investissement pour l’avenir” *Harlem Désir*

    il écrit également; « la folie ça serait de ne pas mettre tous les moyens nécessaires pour sauver l’École »

    là bas! ….L’enseignement en Malaisie
    L’éducation, trait d’union entre les diverses communautés

    La Malaisie a entrepris un effort particulièrement important dans le domaine de l’éducation nationale. La tâche était gigantesque et périlleuse en raison de la diversité des langues et des ethnies, charriant avec elles leurs multiples cultures et les susceptibilités bien compréhensibles de communautés soucieuses de conserver leur originalité, mais en même temps contraintes de vivre ensemble au sein d’une structure étatique unique.
    Selon le blog Education in Malaysia, le gouvernement devrait examiner plusieurs autres facteurs qui pourraient contribuer à l’échec du système scolaire actuel.
    On y lit…:
    ……Je suis tout à fait d’avis que nous devons réformer notre système scolaire, afin de le préserver de la « fabrication d’automates en série».

    à méditer ! bonne année scolaire à tous

    amitié

    JJV

  2. JJ dit :

    L’éducation…

    « Mais ce qu’à nos enfants il faut laisser en héritage, ce n’est point de l’or, c’est un sens profond du respect. Or, nous nous imaginons qu’en lui tapant sur les doigts nous léguerons cette vertu à la jeunesse, irrespectueuse à l’occasion! C’est un fait pourtant qu’elle ne naît pas chez les jeunes du genre d’admonestation que de nos jours on leur adresse, quand en les admonestant on leur dit que, lorsqu’on est jeune, on doit respecter tout le monde. Ce serait bien plutôt aux hommes plus âgés que le sage législateur recommanderait de respecter la jeunesse et de prendre les plus grandes précautions pour éviter que jamais par la jeunesse ils soient vus ou entendus en train de faire ou de dire quelque chose qui n’est pas respectable : où, en effet, la vieillesse se manque de respect à elle-même, il est fatal que là il y ait, chez les jeunes aussi, la plus grande impudence! Pour les jeunes en effet, et du même coup pour la vieillesse elle-même, l’éducation la meilleure ne consiste pas à faire des remontrances aux autres, mais à faire soi-même, pendant toute sa vie, ouvertement, ce qui serait l’objet précis de remontrances qu’on adresserait à autrui. »

    *Platon* 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Français, Le CDI
Il était une fois… les contes du Mali

Contes du MaliPubliez sur Calaméo ou explorez la bibliothèque. Voici le livre numérique des planches de BD que les élèves...

Fermer